Le 4L Trophy avec deux représentantes cauchoises
4L Trophy

Le 4L Trophy qui s’est déroulé au Maroc a vu la participation de deux jeunes femmes qui ont représenté la région cauchoise. Elles s’appellent Charlène Cavelier issue de Flamanville et Hélène Damamme originaire d’Auzebosc. Elles racontent les merveilleuses sensations qu’elles ont éprouvées lors de cette course. Selon elles, le début de cette compétition a commencé par une ruée avec les quelque 3000 participants. La course s’est faite ensuite en binôme, dans une 4L et surtout autour d’un paysage presque désert d’hommes. Elle se déroule pendant dix jours ; dix jours de découverte à la fois de la région, mais aussi de soi-même et de ses propres capacités à vivre seule, avec son coéquipier ainsi que d’autres concurrents que l’on rencontre aux travers ici et là. Pendant le périple, les deux jeunes femmes, encore étudiantes, ont pu faire la découverte des lieux insoupçonnés de cette région : les parties enneigées à Boulajoul, les régions sableuses de Merzouga et les zones désertes de Zegora. La course a aussi, selon elles, favorisé des rencontres intéressantes surtout autour des feux de nuit où chaque participant raconte une anecdote de sa passion pour la 4L. À l’issu de cet événement, tous les concurrents se concertent dans la même idée du 4L Trophy comme étant une expérience unique à vivre et non pas seulement à raconter.

Charlène Cavelier remercie en outre, les sponsors qui ont bien voulu les supporter dans leur aventure.

Avec cette première expérience dans la peau des trophistes du 4L Trophy, les deux jeunes femmes prévoient une autre aventure du même genre, en juin prochain, toujours à bord de leur même voiture. Elles devront réaliser un périple de 4 500 km pendant une période de deux semaines. L’aventure sera beaucoup plus riche puisqu’elles découvriront sept pays différents comme l’Allemagne, la Pologne, la République Tchèque ou encore la Croatie. Leurs projets d’aventure ne s’arrêtent pas là, car elles comptent également participer au ‘Trophée des Andes’ et partir à la découverte de la ‘route 66’.

 

 

About

Laisser un commentaire